Historique

La SDC Jean-Talon est l’initiative des commerçants et place d’affaires, soutenue par la Corporation de relance économique et communautaire de Saint-Léonard (devenue Corporation de développement économique et communautaire de Saint-Léonard avant de disparaître), la Chambre de commerce de Saint-Léonard et l’arrondissement de Saint-Léonard.

Suite aux résultats d’une enquête réalisée par Convercité en 2002, un comité promoteur fût créé afin de jeter les bases d’une organisation structurée. Pendant cette première année, les énergies se concentrèrent à mettre sur pied des activités telles qu’une vente trottoir, un concours de vitrine ou encore un défilé du père noël. 
 
Quelques années plus tard, les promoteurs ont entrepris des démarches en vue de créer une société de développement commercial (SDC). En janvier 2008, l’ensemble des occupants du secteur de la SDC ont été appelés à voter lors d’un référendum. Grâce à une large mobilisation et à un franc succès au référendum, la SDC Jean-Talon s’installait au cœur de son artère commerciale, au coin de la rue Valdombre, en avril 2008.

Au printemps 2018, le gouvernement du Québec s’engageait finalement à prolonger la ligne bleue du métro, dont deux stations directement sur le territoire de la SDC (Viau et Lacordaire) et une autre tout près (Langelier). La rue Jean-Talon Est est donc appelée à un redéveloppement ambitieux qui lui permettra enfin de devenir le centre-ville tant attendu par les citoyens de Saint-Léonard.