Nouvelles

Un quartier à imaginer: Promenade de Jane sur Jean-Talon Est

Un quartier à imaginer: Promenade de Jane sur Jean-Talon Est

En vue de l’arrivée du métro et des aménagements prévus sur la rue Jean-Talon Est, la SDC Jean-Talon a organisé une Promenade de Jane pour permettre à ses habitants d’imaginer et de discuter des futurs aménagements et de découvrir le quadrilatère Jean-Talon Est, Lacordaire, Métropolitaine et Valdombre sous un nouvel angle.

 

Mais qui était Jane Jacobs?

Jane Jacobs était une urbaniste et activiste canado-américaine qui «plaçait la marche au coeur des déplacements en ville. Sa vision valorise l’expertise citoyenne, l’histoire, la symbolique des lieux, de même que le réseautage communautaire.» Ses théories ont d’ailleurs sensiblement modifié l’urbanisme nord-américain.



Suite à son décès en 2006, un groupe d’amis eut l’idée de créer des promenades en son nom afin d’honorer ses idées et sa conception de l’urbanisme. Depuis 10 ans, des promenades sont organisées chaque premier week-end du mois de mai dans le monde entier pour commémorer sa mémoire.



Ainsi, pour la 11e édition de la Promenade de Jane, la SDC Jean-Talon a organisé une marche en collaboration avec le Conseil régional de l'environnement de Montréal (CRE-MTL), le Centre des aînés du réseau d'entraide de Saint-Léonard, l'Écoquartier et l'Arrondissement. Celle-ci s'est déroulée le samedi 4 mai de 14 h à 15 h 30 avec pour point de départ et d'arrivée le Café Buongiorno.










La rencontre entre les participants et les organisateurs se fit sous un soleil radieux qui a rendu la promenade très agréable. En tout, dix-neuf personnes se sont déplacées pour participer à cette grande première.

La Promenade a d’abord commencé par une présentation de Jane Jacobs et du concept des Promenades de Jane par Mathieu Boisclair, agent de développement commercial de la SDC Jean-Talon. La vision de la SDC pour sa rue a également été présentée aux participants. Si vous souhaitez en apprendre davantage sur le sujet, vous pouvez consulter les deux mémoires de la SDC, Ouvrir des perspectives et Remettre de la vie sur la rue principale.




La promenade s’est poursuivie jusqu’au coin Jean-Talon Est et Lacordaire, où les étudiants en urbanisme du CRE-MTL ont présenté le potentiel immense de cette intersection considérant l’arrivée du métro. Dans ce contexte, l’accessibilité universelle des aménagements, dont les trottoirs et les passages piétons, est d’une grande importance.











Cette discussion, s’est ensuite poursuivie au coin Lacordaire-Meudon où le potentiel des moyens de transports autres que l’auto-solo et les enjeux de sécurité pour les piétons qui souhaitent se rendre au parc Ladauversière ont également été abordés.






La marche s’est poursuivie jusqu’au coin Meudon et Antonio-Dagenais, où l’on trouve plusieurs résidences pour aînés. La travailleuse de milieu du Centre des aînés du Réseau d’entraide de Saint-Léonard, Frédérique Gauthier, a abordé les problèmes quotidiens des aînés face au manque d’aménagements adaptés du quartier. Le court temps de passage aux intersections accordé aux piétons, les trottoirs étroits et très près des voitures ou encore les détours à effectuer pour se rendre au Parc Ladauversière sont tous des obstacles à l’inclusion des aînés dans la communauté.








La promenade de Jane s’est ensuite poursuivie avec une présentation de l’Écoquartier sur les inégalités d’accès à la verdure à Saint-Léonard. Une mise en lumière de l’importance du verdissement des terrains privés et des parcs de Saint-Léonard ainsi que sur l’impact du manque de verdure sur la santé et le bien être sur les habitants a permis de présenter des propositions contre les excès de pavés. Les participants ont eu la chance d’entendre Nicole Lessard, la Dame Nature de Saint-Léonard, présenter les enjeux de santé reliés aux îlots de chaleur et témoigner de son expérience de verdissement sur le terrain de son immeuble à logement.










La promenade s’est terminée devant le Café Buongiorno par une présentation de la directrice de l’aménagement urbain et des services aux entreprises de l’arrondissement de Saint-Léonard, Johanne Couture, des futurs aménagements du Corso de l’Est prévus pour cet été. Un carré de sable et un piano public y seront notamment installé au plus grand plaisir des enfants du quartier.
 






 

Le tout s’est terminé avec un verre de limonade, gracieuseté du Café Buongiorno.

 

Avec une participation aussi importante du public et la qualité des échanges entre ces derniers et les organismes présentateurs, la SDC Jean-Talon considère cette première édition de la Promenade de Jane comme un véritable succès!




Pour lire le dépliant résumant les enjeux discutés, cliquez ici.